jeudi 21 août 2014

Ne lâche pas ma main de Michel Bussi




4ème de couverture : 

Un couple amoureux dans les eaux turquoise de l’île de La Réunion. Farniente, palmiers, soleil. Un cocktail parfait. Pourtant le rêve tourne au cauchemar. 

Quand Liane disparaît de l’hôtel, son mari, Martial Bellion, devient le suspect n° 1. D’autant qu’il prend la fuite avec leur fille de six ans. 

Barrages, hélicoptères… la course-poursuite est lancée au cœur de la population la plus métissée de la planète. 

Et si cette chasse à l’homme, ponctuée de cadavres, dissimulait la plus redoutable des manipulations ?


Mon avis :

Ne lâche pas ma main est le deuxième roman de Michel Bussi que je lis. Après avoir découvert cet auteur avec Un Avion sans elle (que j'avais beaucoup apprécié), c'est avec un immense plaisir que j'ai découvert ce nouveau roman.

Très rapidement Michel Bussi plante le décor : sur l'île paradisiaque de la Réunion, un couple et leur fille se prélassent au bord de la piscine de l'hôtel. 
Le paradis prend fin avec la disparition de Liane, la femme de Martial. 
Dans cet endroit en apparence enchanteur, l'auteur nous fait découvrir un côté plus sombre de la Réunion qui offre au lecteur une immersion sur l'île, celle du quotidien, bien loin du décor de carte postale…
Michel Bussi nous offre donc un aller simple pour la Réunion...
Sur cette scène plus vraie que nature, ce sont à nouveau des personnages hauts en couleur qui évoluent dans l'intrigue (comme c'est le cas dans son autre roman).
J'aime particulièrement les personnages créés par Michel Bussi : le lecteur les imagine sans peine et c'est avec franchise que l'on découvre leur caractère. 
Cette fois-ci c'est Christos, flic de Saint-Gilles les Bains, amateur de rhum, de zamal et de belles réunionnaises aux formes généreuses, qui a retenu mon attention et a reçu mon affection.

Hormis les personnages, l'une des véritables forces de l'écriture de Michel Bussi, c'est la construction même du roman qui est extraordinaire : celle-ci est telle que l'auteur fait monter le suspens à chaque page. Les chapitres se suivent mais pas l'intrigue : lorsque l'on croit tenir une piste, Michel Bussi donne un autre visage à l'enquête. 

De fausses pistes en fausses déductions, l'auteur offre au lecteur une véritable investigation qui ne se dénouera qu'à la toute fin du roman. 

Ma note : 18/20

Editions : Pocket

448 pages

5 commentaires:

les-chroniques-de-Johanne a dit…

C'est le seul que je n'ai pas lu de l'auteur, j'ai hâte de le lire!

Livre squement a dit…

J'ai commencé à le lire, j'en ai lu une centaine de pages et pour l'instant j'aime beaucoup :)

Palin a dit…

Je vous souhaite beaucoup de plaisir dans sa lecture! ;)

DesMotsEtDesParfums a dit…

J'avais bien aimé N'oublier Jamais ainsi que Un avion sans elle de l'auteur, Ne lâche pas ma main est un livre que j'ai envie de découvrir et ton avis ne fait que le confirmer ;)

Palin a dit…

@DesMotsEtDesParfums : c'est marrant j'ai commencé N'oublier jamais mais pour le moment je ne croche pas :(
J'espère que ca va changer...