samedi 9 août 2014

Les achats du jour

Un samedi comme je les aime, à fouiller dans le rayon librairie !

Voici mes achats du jour !




24 jours de Ruth Halimi et Emilie Frèche, Editions Points

4ème de couverture :


Ilan Halimi avait 23 ans. Il travaillait boulevard Voltaire, à Paris, dans une boutique de téléphonie. Le 17 janvier 2006, Yalda, 17 ans, jolie brune juchée sur de hauts talons, est entrée dans son magasin. Elle lui a demandé son numéro. Ilan l'a donné sans savoir qu'elle l'attirait dans un piège. Quelques jours plus tard, ils se sont retrouvés dans un café. Ce fut le début du cauchemar.







Dans le cadre d'une lecture commune sur Livraddict, j'ai acheté le dernier roman de Michel Bussi, N'oublier jamais aux éditions Presse de la Cité

4ème de couverture :

Il court vite, Jamal, très vite. A cause de sa prothèse à la jambe et autres coups du sort, il a un destin à rattraper et l ambition de devenir le premier handicapé à réaliser l une des courses d endurance les plus ardues du monde, l Ultra-Trail du Mont-Blanc. Parti s'entraîner, ce matin de février, sur la plus haute falaise d Europe, il a d abord remarqué l'écharpe rouge accrochée à une clôture ; puis la vision d une femme, incroyablement belle, les yeux rivés aux siens, prête à sauter dans le vide. Ils sont seuls. Le temps est suspendu. Ultime recours, Jamal lui tend l écharpe, mais la femme bascule.

Quelques secondes plus tard, sur les galets glacés de la plage déserte, Jamal trouve le corps inerte de l inconnue, un filet de sang qui s échappe du crâne. A son cou, l écharpe rouge.
Ceci est la version de Jamal.





Après avoir dévoré et adoré Un jour, j'ai décidé de lire le dernier roman de David Nicholls, Pour une fois aux éditions 10-18.

4ème de couverture :
Londres, 2000. Réfléchissez bien... Mais si, ce visage, cette allure vous disent forcément quelque chose. Souvenez-vous, cet acteur au fond de l'écran, cet homme qui jouait le mort dans cette série hyperconnue, le fantôme qui passe sur la scène du théâtre ! C'est lui, Stephen McQueen ! Attention, toute ressemblance avec LE grand McQueen serait purement fortuite. Aujourd'hui, la vie de Stephen pourrait bien changer. Car ce père divorcé, abonné aux rôles mineurs et minables tient enfin l'occasion de bousculer son destin : Josh Harper, comédien que tout Londres s'arrache – et dont il est la doublure pour le cas où...– vient de l'inviter à sa soirée en compagnie du gratin. Très vite, Stephen se rend compte qu'il n'est là que pour faire le service ! Hésitant entre la rébellion et le flegme qui le caractérise, il joue la stratégie : s'il parvient à obtenir la confiance de Josh, notamment en couvrant ses aventures, peut-être qu'un jour ce dernier lui offrira l'occasion de monter sur scène à sa place, de jouer enfin ce rôle pour lequel il répète inlassablement. Mais les lois du star-system ne souffrent aucune pitié, ni sentiment. Et quand Stephen réalise qu'il est tombé amoureux de la divine Nora, la femme de Josh, le plan de carrière semble une nouvelle fois bousculé !





Par l'auteur de Les gens heureux lisent et boivent du café que j'avais beaucoup aimé, Entre mes mains le bonheur se faufile, Edition Michel Lafon.


4ème de couverture :

Depuis l enfance, Iris a une passion pour la couture. Dessiner des modèles, leur donner vie par la magie du fil et de l aiguille, voilà ce qui la rend heureuse. Mais ses parents n ont toujours vu dans ses ambitions qu un caprice : les chiffons, ce n est pas « convenable ». Et Iris, la mort dans l âme, s est résignée.


Aujourd hui, la jeune femme étouffe dans son carcan de province, son mari la délaisse, sa vie semble s être arrêtée. Mais une révélation va pousser Iris à reprendre en main son destin. Dans le tourbillon de Paris, elle va courir le risque de s ouvrir au monde et faire la rencontre de Marthe, égérie et mentor, troublante et autoritaire…

Portrait d une femme en quête de son identité, ce roman nous entraîne dans une aventure diabolique dont, comme son héroïne, le lecteur a du mal à se libérer.


3 commentaires:

Erinael a dit…

Nos blogs ont le même âge à 2 jours près et le hasard fait que nous portons le même prénom^^
Je n'ia entendu que du bien de n'oublier jamais,c 'est justement ma prochaine lecture :)
Au plaisir de venire lire tes chroniques :)

Palin a dit…

Je me réjouis d'aller découvrir ton blog! J'avoue avoir pas mal galéré pour créer le mien;)
Il y a une lecture commune sur Livraddict pour N'oublier jamais, si ça te dis de t'inscrire;)

Paradiseandco a dit…

J'avais bien aimé Les gens heureux lisent et boivent du café et après les bons avis que j'ai vu sur ce nouveau livre je pense que je le lirai