lundi 22 septembre 2014

L'ombre douce d'Hoai Huong Nguyen






Résumé :

1954, la guerre d'Indochine touche à sa fin. Dans un hôpital militaire français de Hanoï, Mai, une jeune Annamite qui aide les équipes médicales, croise le regard de Yann, un soldat breton blessé à la poitrine. C'est le coup de foudre. La fougue, la candeur, la jeunesse leur font croire qu'ils pourront vivre librement leur passion. Mais le père de Mai, juge influent, l'a promise à un autre. Elle s'insurge, elle est bannie de la famille... 

A peine marié, Yann doit rejoindre les bataillons de la cuvette de Diên Biên Phu. Pluie, bombardements, boue, corps-à-corps : c'est l'apocalypse. Après la défaite, Yann n'est que l'un des milliers de prisonniers condamnés aux marches infernales vers les camps d'internement. Mai est prête à tout pour le tirer de l'abîme. 


Mon avis :

Un titre poétique, tout comme l'écriture d'Hoai Huong Nguyen. 

L'auteur nous emmène à Hanoï pour rencontrer Mai, jeune femme délicate, timide, invisible pour les membres de sa famille et Yann un soldat breton solitaire, enfant mal aimée. De prime abord tout les sépare et pourtant …

Leur rencontre dans un hôpital aurait pu prendre des aspects tristes, le retour de Yann sur les champs de bataille un aspect dramatique et pourtant, et c'est ce que j'ai préféré chez l'auteure, il n'y a rien de tout çà. Elle préfère nous décrire le champs de bataille en parlant des arbres, des oiseaux et de la nature de manière générale. Les soldats ne sont pas des hommes sanguinaires, juste de pauvres hommes à la recherche d'une reconnaissance, d'une cause ou ….

La force de ce roman réside dans la force de l'amour entre deux jeunes gens qui n'ont pas eu le temps de s'aimer mais qui ont malgré tout réussi à tisser un lien indestructible.

Autre force de l'auteure : elle ne porte aucun jugement. Ni sur ses personnages, ni sur leur histoire, ni même sur la guerre d'Indochine.

On le referme en se disant : encore quelques pages...

En bref, un petit bijou que je recommande à toutes celles et ceux qui ont envie de lire une merveilleuse histoire d'amour… Sans mièvrerie….

Un grand merci à ma gentille collègue pour cette découverte !

"Il y a beaucoup de façons de dire l'amour. Les amants peuvent contempler le clair de lune et se jeter aux pieds l'un de l'autre, une épée à la main, pour se jurer un amour éternel; ils peuvent s'écrire des lettres pour célébrer leur esprit ou leur beauté; mais Yann au caractère si scrupuleux n'aurait jamais imaginé s'éprendre d'une fille qui lui avouerait son amour dans un mensonge aussi éhonté."

Ma note : 18/20

Editions Viviane Hamy

155 pages 

2 commentaires:

Kathleen Wolkaiw a dit…

J'ai bien envie de découvre ce livre !

Mao a dit…

Merci de cette fine analyse qui rend bien compte d'une histoire d'amour décrite avec pudeur!